top of page
Nouveau 2021 Work 2 Transparent.png

STÉRÉOPARC 2022 : Interview de Venga

Le samedi 23 juillet 2022 se produisait au Stéréoparc 2022 la jeune DJ toulonnaise Venga. Nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec elle afin de découvrir son univers, et en apprendre plus sur ses futurs projets.



Une Bass House entre obscurité et vitalité


Après avoir joué dans les plus grandes villes de France (Toulouse, Bordeaux, Lyon, Lille...) et après un set remarqué à l'Opéra de Toulon en 2021 lors du confinement, Venga est venue jouer pour la première fois au festival Stéréoparc de Rochefort, aux côtés d'autres grandes figures actuelles de la musique électronique telles que Malaa et Timmy Trumpet.


Depuis ses 5 ans, Venga a toujours baigné dans un environnement musical. Après s'être essayée à la batterie, à la guitare et au chant, elle finit par se consacrer exclusivement au DJing. Son style s'articule autour de la Bass House, dans un univers plutôt obscur qu'elle souhaite cultiver.


« Je pense avoir un côté assez sombre, j'aime ce genre de musique quand je produis, et en même temps mes sets sont très énergiques et "cool" en live. Il y a un peu ce contraste entre les deux. »


De nombreux artistes francophones l'inspirent comme Malaa, Bellecour ou encore Vladimir Cauchemar (avec qui elle a déjà joué), des noms familiers puisque ceux-ci étaient présents au Stéréoparc, mais aussi d'autres artistes comme Abstract avec qui elle rêve de collaborer.


Venga est aussi très inspirée par le rap français, particulièrement les textes de Nekfeu et Orelsan, et de manière générale, par les ambiances sombres et planantes que propose le rap moderne.


Quand elle ne joue pas, Venga ne compte plus les heures passées dans son home-studio, à tester des vibes, à l'instinct. Si elle sent qu'un morceau est sur la bonne voie, elle peut passer la nuit dessus, pour ne pas laisser filer l'inspiration.



En 2022, Venga sort le single "Break Up" sur le label américain Insomniac Records, puis le single "Dank" sur le label House Call Records. Le 30 août, elle sort "Public Enemy", avec Wod Mada, chez In / Rotation d'Insomniac Records. Fin septembre, elle prévoit une autre sortie, cette fois-ci chez Helix Records. Le morceau s'appellera "Movimiento".


A la fin de notre entretien nous avons demandé à Venga quels conseils elle donnerait aux jeunes créateurs qui souhaiteraient se lancer de la musique :

« Si j'ai un conseil à donner qui a été très efficace pour moi, c'est de ne jamais abandonner, même dans les moments les plus compliqués, comme l'a été le confinement pour moi, quand je me demandais si j'arriverais à me relancer. [...] Il faut continuer et ne jamais s'arrêter. C'est la persévérance qui fait qu'on peut devenir un artiste et arriver à vivre de la musique. C'est de l'acharnement. »

Nous ne doutons pas que la persévérance continuera d'accompagner Venga dans ses futurs projets, que nous suivrons de près, et dont nous vous tiendrons bien évidemment au courant sur ON'R Radio. D'ici là, n'hésitez pas à découvrir l'interview complète de Venga sur notre page Soundcloud. Retrouvez également notre interview de Citadelle et de Samuel Vincent, effectuées elles aussi au Stéréoparc 2022.