top of page
Nouveau 2021 Work 2 Transparent.png

Festival Millimétrage 2022 : Interview de Thibault Delacoste, cofondateur du festival

À l'occasion de la 4ème édition du festival de cinéma et de musique indépendants rochefortais Millimétrage, ON'R Radio a eu l'occasion d'interviewer Thibault Delacoste, coorganisateur du festival et cofondateur de l'association Charabia aux côtés de Morgane Bonnet. Nous vous proposons dans cet article à la fois un condensé de cette interview ainsi qu'un débriefing sur ces deux soirées.



Interview de Thibault Delacoste, cofondateur et coorganisateur du festival Millimétrage



Thibault Delacoste, cofondateur de l'association Charabia et coorganisateur du festival Millimétrage


La tête dans les étoiles


S'il fallait définir le festival Millimétrage en trois mots, son esprit s'incarnerait dans ces trois éléments : une équipe, un ciel étoilé, et un esprit de fête. Ces bonnes étoiles, c'est avant tout cette bande d'amis qui ont formé l'équipe de passionnés derrière le festival. Des étoiles, on en retrouve même jusque sur l'affiche de cette 4ème édition, réalisée par Juliette Leguen, illustratrice, bénévole de l'association Charabia, mais aussi coprésentatrice de la table ronde lors de ces deux soirées d'été du vendredi 19 et samedi 20 août.


L'affiche du festival, réalisée par Juliette Leguen


Après que le public du festival a quasiment triplé en 2021, Thibault a espéré pour cette édition 2022 de retrouver un public composé de toutes les générations, et qui est pour lui représentatif de l'idée qu'il se fait du festival : un événement convivial, ouvert à tous, appuyé par une billetterie solidaire et son système de places suspendues, et aussi par une programmation éclectique, axée sur la découverte, pouvant satisfaire tout un chacun.


Entrée du festival au Clos Lapérouse


Par-delà leur diversité, tous les courts métrages de la programmation ont un point commun : une démarche de production alternative, chère à l'association Charabia. Ces films, auto-financés ou financés de façon participative nous transmettent indirectement un message simple et fort : La création d'une œuvre cinématographique peut se faire sans nécessairement passer par des circuits de production traditionnels.


Preuve en est, la multiplicité des films présentés lors de ces deux soirées ont tous proposé une vision et un style propres, que cela soit sous la forme d'hommage aux westerns dans La Traque de Thibault Dardant, d'hommage au cinéma de Jacques Tati dans Une histoire de plage de Marie Balaresque, ou encore à travers la peinture quasi-sociologique des manifestations subtiles du mépris de classe et des inégalités culturelles dans La petite honte de Zahra Benasri. Élire les deux grands favoris de la compétition n'a pas été une mince affaire pour les spectateurs, et c'est finalement l'humour farceur de La Chaussette de Joseph Tatard, et l'inventivité formaliste du fascinant et psychédélique Trait calme de Gabrielle Mouret qui l'ont emporté.


Trait calme, film d'animation de Gabrielle Mouret, grand gagnant de la Compétition nationale de Millimétrage


On oublierait presque qu'avant la douzaine de courts métrages projetés, ce ne sont pas moins de plusieurs centaines de films qui ont dû être triés ! Thibault Delacoste nous explique que depuis 2020, les films sont sélectionnés par un comité de sélection, constitué par les bénévoles de l'association. Les adhérents ont d'abord visionné les films avant de choisir leurs préférés, afin que Thibault et Morgane Bonnet choisissent ensuite parmi ces coups de cœurs les 12 films de la programmation finale.